Comment louer un scooter à Bali (Indonésie) ?

Bali est certainement l’un des endroits au monde où il est le plus simple de louer un scooter :

  • Le scooter est LE mode de transport principal (les routes sont souvent étroites, pas évident pour une voiture)
  • Il n’y a pas de transports en commun
  • Les touristes sont nombreux à vouloir se déplacer en scooter
  • Et il y a donc beaucoup de loueurs 🙂

Petit point sur la sécurité

Comme dans la plupart des pays d’Asie du Sud-Est, aucun permis ne vous sera demandé avant de pouvoir louer un scooter.

Il semble même que vous ne risquiez pas grand-chose des contrôles de police si vous êtes en possession de votre permis international (voiture).

Ce n’est pas pour autant que la conduite sans le permis adéquat n’est pas illégale, et cela peut avoir de lourdes conséquences. En cas d’accident, vous courrez le risque de ne pas être pris en charge par votre assurance. Rien de dramatique s’il n’y a que de la casse matérielle. Par contre, si vous (ou la personne d’en face !) est gravement blessée, ce n’est plus du tout la même histoire.

Une location de scooter à Bali sans permis moto doit donc se faire en connaissance de cause.

L’ambiance de Bali peut inciter à l’inconscience : vous croiserez des dizaines d’occidentaux en tongs, torses nus, cheveux aux vents, la planche de surf fixée sur le côté du scooter… Conduire en scooter n’en est pas moins dangereux, d’autant que le trafic est important et peut-être intimidant.

Si vous n’avez jamais conduit de scooter, je vous recommande fortement de prendre quelques heures de conduite avant de partir à l’aventure. Plusieurs agences proposent des cours à Canggu. Il vous en coûtera quelques dizaines d’euros et vous serez bien mieux armés pour affronter les routes hostiles.

Dernier conseil : ne faîtes pas comme beaucoup d’inconscients et portez le casque ! Il est assez désolant de constater que le port du casque est bien moins respecté par les touristes que par les locaux qui conduisent pourtant sur place depuis des années.

La location de scooter : comment ça se passe ?

Rien de plus simple, contactez une agence de location. Pour ma part, j’en ai trouvé une sur Google Map en sélectionnant la mieux notée parmi celles qui se trouvaient à proximité de mon hôtel.

Bref échange sur WhatsApp pour demander ce qu’ils ont de disponible, choisir le scooter, vérifier le prix et leur demander de me livrer le scooter à l’hôtel.

30 minutes plus tard, le scooter était livré !

On paie tout de suite le montant total de la location. Pas besoin de caution, pas besoin de déposer de passeport.

Signature d’un semblant de contrat.

Comme il n’y a pas d’état des lieux, dégainez votre smartphone pour prendre une vidéo. Faîtes le tour du scooter en montrant du doigt la moindre rayure, choc ou enfoncement. Ca vous évitera de mauvaises surprises au moment du retour du véhicule.

Contrôlez que le klaxon et les feux fonctionnent. Demandez à faire un mini tour pour vérifier que les freins sont OK.

Assurez-vous que vous avez bien compris comment fonctionne le démarrage du scooter ainsi que l’ouverture / fermeture du coffre. En fonction des scooters ce n’est pas forcément si évident, notamment avec ces foutus clés électroniques.

C’est tout ! Vous avez votre scooter.

Combien coûte la location d’un scooter à Bali ?

Ces tarifs sont ceux constatés auprès de mon agence de location à Canggu en juin 2022.

DuréeTarif
Une journée80 000 IDR
Une semaine490 000 IDR
Un mois???

Le tarif était le même pour un 125cc, un 150cc ou un Scopy.

Mon avis sur la carte American Express Gold (+ parrainage)
Avis sur LoungeKey pour accéder aux salons d'aéroport
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.