Test & avis de Azimo : virements bancaires internationaux à moindre frais (+ 10 € de parrainage)

Ce post n’est pas sponsorisé, nous proposons un lien de parrainage si vous avez envie de bénéficier d’une réduction. Cela nous donne aussi une petite commissions, mais vous n’êtes absolument pas obligé de l’utiliser

Si vous souhaitez utiliser Azimo, cliquez sur ce lien et vous bénéficierez de 10 € de parrainage.

On a beau voyager autour du monde depuis deux ans, nous n’avions jusque là pas eu besoin de faire de virements hors zone SEPA et / ou dans une devise étrangère.

Au quotidien, nous utilisons nos cartes N26 et Revolut qui nous permettent de payer et de retirer de l’argent sans frais, quel que soit la devise.

Dans le cadre de notre futur voyage en Egypte, notre agence locale nous demande le paiement d’un acompte par virement bancaire, en dollars américains !

  • Problème n°1 : le compte bancaire Egyptien est hors zone SEPA, des frais conséquents sont donc à prévoir.
  • Problème n°2 : le dollar n’est pas la devise locale, comment faire en sorte qu’il reçoive des dollars ?

Mon premier réflexe est de regarder du côté de Revolut et N26. Echec : ils ne permettent pas de virements hors zone SEPA.

Nous étudions donc la possibilité de faire un virement avec nos banques « traditionnelles » (Société Générale et Boursorama) mais les frais sont élevé : 35 € de frais rien que pour le virement hors zone SEPA auquel il faudra ajouter des frais et commission de change (dont les montants ne sont pas franchement clairs).

Je pense alors me tourner vers la solution Transferwise que je n’ai encore jamais utilisé mais dont j’ai entendu le plus grand bien. Nouveau problème : impossible d’envoyer des dollars en Egypte, seule la devise locale (la livre Egyptienne) est disponible.

C’est alors que nous avons découvert la solution Azimo !

Azimo est un concurrent de Transferwise, leur réseau de partenaires permet d’envoyer de l’argent dans presque tous les pays du monde avec des frais bien plus économiques que les banques traditionnelles.

Dans les pays où on ne peut pas retirer beaucoup et qu’il y a une commission fixe pour chaque retrait (Chili, Argentine…) je sais que beaucoup de voyageurs ont recours à Azimo pour s’envoyer de l’argent liquide, au lieu de retirer au distributeur.

Le mode de fonctionnement est vraiment simple.

Vous devez d’abord choisir le pays, la devise ainsi que le mode de réception de votre transaction (il est même possible de demander un retrait en cash, comme pour un Western Union).

Note : Le service client d’Azimo sur Facebook nous a conseillé, dans notre cas, de choisir le mode SWIFT.

Vous devez ensuite renseigner les coordonnées personnelles (nom, prénom, adresse, …) et bancaires du destinataire.

Ensuite, vous saisissez le montant que vous souhaitez envoyer (ou que votre correspondant doit recevoir), le calcul de ce que ça va vous coûter est instantané.

A titre d’exemple, la réception de 1000 dollars vous coûtera 866,17 € alors que le cours réel (sans aucun frais) est de 855,10 €. Soit un écart de 1,2 % seulement.

Dernière étape : le choix du mode de paiement : soit par carte, soit par virement.

Etant donné qu’il s’agissait de ma première utilisation, Azimo m’a demandé de justifier mon identité en téléchargeant une copie de mon passeport qui a été validée rapidement.

Moins de 72h plus tard, le destinataire recevait mon virement.

Super efficace !

Si vous souhaitez utiliser Azimo, cliquez sur ce lien et vous bénéficierez de 10 € de parrainage.

[story time] Mon exchange semester à Sydney (Australie) : Entre l'attente et la réalité (1/2)
Dégustation d'un tea time à la française à l'hôtel du Ritz à Paris (France)
Jean-Benoit

Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

All author posts
Write a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.