La Valette (Malte) : Co-cathédrale Saint-Jean, Upper et Lower Gardens

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

C’est en venant à La Valette en voiture que nous avons compris que la voiture n’était pas un moyen idéal pour visiter la capitale maltaise. Il vaut mieux se déplacer en bus, ou en bateau, ou à pied. Les bus sont nombreux même s’ils ne sont pas forcément à l’heure. On peut payer par carte, 2€. Il y a énormément de bus à côté du Pjazza San Publiju ou Valletta Bus Station, qui desservent d’autres villes maltaises. Malte est petit, donc quand je dis « d’autres villes », ça peut être à 15 minutes, l’autre ville.

Pjazza San Publiju
Triton Fountain

La Valette est comme une énorme forteresse, et on s’en rend compte grâce à ce city gate très impressionnant.

Si beaucoup de villes maltaises sont bétonnées et manquent de charme, ce n’est pas le cas de La Valette et ses environs, c’est très beau, très impressionnant.

Pour me faire plaisir, JB nous a réservé une chambre chez Palazzo Ignazio (lien Booking), un très joli hôtel, pour 5 nuits. Ainsi, nous pouvons visiter le centre-ville à pied et visiter les 3 cités autour de La Villette. Puisque l’hôtel est presque full et nous restons longtemps, nous avons été upgradés dans une chambre familiale, très grande, très confortable. Ils ne nous ont quand même pas donné la meilleure chambre avec jacuzzi privé ahahah Je suis très impressionnée par leur terrasse. Il arrive que JB travaille depuis la terrasse puisqu’on capte un peu le Wifi.

Il y a un autre hôtel qui me fait de l’œil, c’est Castille Hotel (lien Booking), je suis particulièrement fan des balcons maltais, c’est pour ça que je trouve celui-ci particulièrement beau.

Tout est beau à La Valette, regardez-moi ces bâtiments, ces rues… certes ça monte et ça descend sans cesse, mais c’est ce qui fait le charme de la ville. Ca se visite très bien à pied, faites attention quand même à regrouper vos visites pour ne pas avoir à monter/descendre sans cesse.

Lower Barrakka Gardens

Il y a Lower et Upper gardens, deux endroits que j’aime beaucoup. On peut s’asseoir et profiter de la belle vue. C’est d’ici que je repère les endroits que je veux visiter chez les 3 cités en face de La Valette.

Upper gardens

Pour les upper gardens, il faut être déjà en hauteur, ou prendre un ascenseur assez impressionnant pour y accéder (pas très cher, quelques euros).

La vue vaut le coup, ne ratez surtout pas ! Il me semble qu’il y a des tirs de canon d’ici mais je ne sais plus à quelle heure et à quelle fréquence.

Vous pouvez voir qu’il y a plusieurs taxi-bateaux qui font l’aller-retour jusqu’à Birgu pour 2€/aller. C’est le moyen le plus rapide de passer de l’autre côté. En bus ou en voiture, il faut faire tout le tour et c’est très lent.

Je ne sais pas trop ce que fait Blue de Jurassic World ici, mais elle est très belle.

Cathédrale Saint-Jean

C’est mon lieu préféré à La Valette. L’extérieur est sobre, mais dès qu’on met les pieds à l’intérieur, on tombe des nues.

C’est tellement beau, tellement décoré, tellement bling bling que je suis ultra impressionnée. On verra par la suite d’autres églises et cathédrales baroques super bling bling en Sicile, mais celle-ci est particulièrement jolie. Elle reflète l’héritage des Chevaliers de Saint-Jean, il y a des croix maltaises partout, sous le sol marbré reposent 400 chevaliers de l’Ordre.

Les murs de la co-cathédrale sont taillés et décorés directement dans la pierre de calcaire, une technique très compliquée, et surtout très avancée pour l’époque. C’est un exemple de la splendeur du baroque à Malte. Sa décoration soignée et ses murs chargés de motifs dorés sont difficiles à trouver dans un autre endroit du pays.

En plus, on peut prendre un petit escalier pour monter et avoir une vue imprenable, pour admirer la voûte de près, ainsi que le sol marbré.

Il y a quelques tableaux de Caravage dont La décapitation de Saint-jean. Elle me semble tellement violente que je ne l’ai pas prise en photo. On peut voir un film financé par l’Union Européenne pour raconter la vie de Caravage. Il ne faut pas oublier qu’il a fui l’Italie pour se cacher à Malte et est devenu Chevalier de l’ordre des chevaliers de Saint-Jean de Jérusalem, un ordre tellement puissant qu’ils pouvaient le protéger contre son crime.

Je trouve que ce film n’est pas super bien fait car ils le présentent comme quelqu’un de violent qui ne cherche que des bagarres. Dans les BD de Milo Manara dédiées à Caravage, le portrait de l’artiste est beaucoup plus nuancé : il ne cherche la violence que pour se défendre ou pour défendre d’autres personnes. Les BDs expliquent également son génie, alors que le film ici n’arrive pas à bien mettre en avant ses techniques. C’est dommage !

Après cette cathédrale baroque, plus aucune autre cathédrale ne trouvera grâce à mes yeux.

Casa Rocca Piccola

Nous hésitons beaucoup à visiter cette maison à cause de son ticket élevé, mais nous la visitons quand même après avoir lu les commentaires élogieux. Je n’aurais pas dû me faire avoir, car une grande partie de la maison est interdite aux visiteurs (ils louent les chambres en Airbnb). Seule la cour est sympa, l’oiseau bleu dans la cour est très amical et il y a une sorte de bunker au sous-sol, mais c’est tout. Malte a joué un rôle important dans la seconde guerre mondiale. Les îles maltaises ont été bombardées sans relâche tout au long de la guerre, en particulier entre 1940 et 1942, d’où l’importance d’un bunker.

A La Valette, comme il fait chaud et les restaurants sont petits, nous dînons souvent dehors, assis dans la rue. C’est toujours une très mauvaise idée, car les touristes italiens sans gêne passent tout près de nous pour voir ce que nous mangeons. Il y en a même une, une cigarette au bec, qui passe tout près de moi et qui éteint sa cigarette au pied de ma chaise !!! Elle est tellement proche que je pensais au début qu’elle pouvait me voler mon assiette 😀 Elle n’a aucune idée de la distance minimum à garder entre deux inconnus. Après deux expériences traumatisantes comme ça, nous ne dînons plus du tout dans la rue et préférons nous entasser à l’intérieur, crevant de chaud, mais au moins, on se sent protégés contre les touristes inciviques.

J’aurai la mauvaise idée de raconter cette expérience aux italiens du Nord et ce que j’entends est encore plus choquant. Ils me disent que Malte est près de la Sicile et reçoit beaucoup d’italiens du Sud. Les italiens du Nord considèrent ceux du Sud comme des sauvages et ce comportement « ne les étonne pas du tout »… Tout ça me laisse sans voix, peut-on détester les habitants de son propre pays à ce point-là ? Malgré une mauvaise expérience à Syracuse, on trouvera le reste de la Sicile super sympa.

Partie 2 : Conseils pratiques

  • Logement : Palazzo Ignazio (lien Booking) : 90€/nuit, chambre double, sans petit-déjeuner
  • Co-cathédrale Saint-Jean : 15€/personne
  • Casa Rocca Piccola : 9€/personne
  • Restaurant : je vous recommande Trattoria Romana Zero Sei mais asseyez-vous à l’intérieur
Paris romantique : les meilleurs quartiers pour un séjour en amoureux
Spectacle Amora du Cirque du Soleil à Malte
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.