Avis: Dans ma Culotte, des Culottes Menstruelles Françaises fabriquées en Inde

Ce blog est en train de se transformer en test de culottes menstruelles hihihi mais bon, comme c’est un truc contraignant, qui arrive tous les mois… qui peut devenir gênant aux voyageuses, je vous propose un dernier article pour vous présenter la dernière marque de culottes de règles que j’ai pu tester, après THINX et MODIBODI.

Dans cet article, on va parler de :

  • Culottes menstruelles : qu’est-ce que c’est ?
  • A qui ça s’adresse ?
  • Combien ça coûte ?
  • Et mon avis détaillé sur cette marque

Ce post n’est PAS sponsorisé.

La marque « Dans ma culotte », késako ?

Dans ma culotte est une marque française, dont les produits sont fabriqués en Inde, qui propose des solutions eco-friendly, zéro déchet ou bio pour les règles menstruelles.

Ils vendent des serviettes hygiéniques lavables, cups, tampons bio-dégradables… Forts de leurs expériences dans les serviettes hygiéniques, ils viennent de sortir des culottes menstruelles en coton bio. Sitôt sorties, sitôt adoptées.

Les culottes menstruelles peuvent être utilisées seules sans aucune autre protection ou alors avec une autre protection afin d’éviter les fuites.

Dans ma culotte affirme que « Les culottes menstruelles sont composées d’un insert absorbant. Il va permettre l’absorption du sang des règles jusqu’à 12 heures en fonction de votre flux. Une membrane imperméable vous garantit une journée sans fuites. »

Pour le moment, il n’y a que 2 modèles : culotte taille haute en noir & shorty en bordeau, en 4 tailles : S / M / L / XL

A qui ça s’adresse ?

Je dirais : à toutes les femmes et jeunes filles qui ont des règles.

En particulier des femmes et jeunes filles soucieuses de l’environnement, de l’éthique et de la composition de leurs protections périodiques (ces dernières années, il y avait de nombreux scandales concernant la composition des serviettes hygiéniques et tampons vendus dans le commerce). Les culottes menstruelles chez Dans ma culotte sont en coton bio et certifiées Fairtrade/Max Havelaar

Cette solution est particulièrement intéressante pour les voyageuses qui ne veulent pas forcément se trimbaler autour du monde avec leur stock de serviettes ou tampons jetables (car il y a des pays qui n’en vendent tout simplement pas).

Combien ça coûte ?

Entre 32€ et 34€ l’unité chez « Dans ma culotte ». La livraison en Lettre suivie coûte 3,4€

Comment acheter ?

Il suffit de vous rendre sur le site de Dans ma culotte. Le site est très bien fait et intuitif.
Il n’y a pas tant de modèle et de couleurs que ça (flux abondant vs normal), on trouve très facilement ce qu’on veut.

Délai de livraison

Très rapide, en quelques jours. Le packaging est ultra minimaliste.
Comme j’ai choisi Lettre suivie comme mode de livraison, tout a été déposé directement dans ma boîte aux lettres. Au top !

Mon avis sur « Dans ma culotte »

Attention, il est clairement indiqué qu’il faut laver les culottes, avant toute utilisation, 2 fois à la machine à 30 degrés – pour augmenter leur capacité d’absorption.

La taille

J’ai opté pour une culotte menstruelle taille haute, de taille S, correspondant à un flux abondant.

Je n’ai jamais essayé le shorty, et il y a deux lectrices qui s’en plaignent donc mon avis ne porte aucunement sur le shorty.

Ma vraie taille c’est du XS, mais je porte du S pendant les règles à cause de mon bas-ventre ballonné.
La Taille S de « Dans ma culotte » correspond effectivement à ma taille.

Ce qui m’a surprise c’est le côté « taille haute » que je ne devinais pas en regardant les photos sur le site. A titre de comparaison, vous pouvez voir qu’elle est nettement plus grande qu’une culotte normale. Tous les produits que vous voyez sur la photo me vont bien – il ne faut pas regarder juste les dimensions mais le tissu doit être pris en compte car certains sont élastiques, d’autres plus épais…

Dans le cas de « Dans ma culotte », la culotte est un peu épaisse, comme rembourrée, ce qui fait que je ne flotte pas dedans. Je dirais que la taille S est bien respectée.

comparatif des tailles

Le design

Contrairement à d’autres marques, la démarcation entre la zone d’absorption et le reste n’est pas super visible.

On dirait que c’est le même tissu. On remarque juste une petite ligne sur l’avant. Par contre toute la zone à l’arrière est doublée d’un insert absorbant !!

AVANT/ARRIERE

Je n’aime pas trop l’élastique qui fait la bordure de la culotte.
Mais il y a deux bordures parallèles servant sûrement à empêcher la fuite, ce qui est un très bon point.

Voici une photo pour vous montrer l’autre côté, donc tous les tissus industriels (insert absorbant) sont cachés à l’intérieur, on ne voit et ne touche que du coton.

J’aime bien le fait que l’étiquette soit imprimée directement à l’intérieur de la culotte, et pas sur une étiquette à part qui gratte (ou qu’on coupe et dont on ne se souvient plus des instructions de lavage).

La composition

Intérieur : 80% viscose + 20% polyester.
Extérieur : 95% coton issu de fibres biologiques + 5% élasthanne.

Tous les tissus industriels (de l’insert absorbant) sont cachés à l’intérieur, on ne voit et ne touche que du coton (enfin avec 5% d’élasthanne pour être un peu élastique et bien épouser la forme du corps).

Et là, ça va peut-être vous faire tilt « coton bio ? » bonjour l’humidité et l’odeur. J’avoue que j’avais des doutes, mais l’année dernière, j’ai fait acquisition pour la 1ère fois d’un tee-shirt en vrai coton bio et il avait quasiment mêmes propriétés qu’un joli tee-shirt en laine mérinos, à savoir sans odeur et une absorption de sueur correcte. Voyons si ses culottes sont efficaces au niveau absorption

Le confort

Je n’aime pas trop le côté un peu rembourré à l’arrière.
Je trouve que les zones absorbantes sont un peu épaisses.
Heureusement que le coton bio, qui est en contact direct avec la peau, rend le toucher très doux et agréable – ce qui compense le côté « rembourrage » de la culotte.

Absorption

Le modèle que j’ai choisi correspond à un flux abondant. Il n’est pas marqué sur le site à quoi ça correspond en nombre de tampons.
Mais chez les autres marques, je porte des culottes équivalentes de 3-4 tampons.

Mon modèle doit correspondre à ça également. J’ai des règles très abondantes les premiers jours (de jour comme de nuit) et j’ai déjà taché les draps à cause des serviettes hygiéniques qui bougeaient pendant la nuit. Avec cette culotte, j’ai pu tenir 8h d’affilé, mais pas plus, un jour de règle très abondante.

Voici une photo de la culotte quand elle est archi full (lien de la photo, attention à vos yeux surtout si vous êtes sur le smartphone). Ce qui ne me plaît pas c’est l’auréole autour de la trace rouge. Effectivement, si l’absorption est assurée, il y a tout de même une petite sensation d’humidité en permanence. Le tissu retient bien le sang, mais la surface en contact avec la peau reste plus ou moins humide, je ne sais pas si vous le voyez sur la photo.

La marque recommande de porter entre 5h et 12h (et pas au-delà de 12h) mais j’avoue ne pas avoir tenté d’aller jusqu’à 12h – car l’idée me répugne un peu.

Pendant les jours de règles normales ou modérées, je peux tenir toute la journée sans problème, mais cette petite sensation d’humidité reste présente. Car le coton, même bio, ne sèche pas vite malheureusement.

Fuite

Je vous ai parlé de l’élastique qui borde l’entre-jambe, les deux élastiques cousues en parallèle semblent éviter effectivement la fuite à cet endroit (la plupart des fuites, s’il y a, auront lieu à l’entre-jambe). Donc je valide leur astuce. En plus, la largeur au niveau de l’entre-jambe est assez grande, donc pas de risque de fuite même pour les règles abondantes.

Ensuite, un deuxième problème que j’avais avec les protections traditionnelles, c’étaient les règles abondantes pendant la nuit.
Mais ici, avec la zone absorbante qui couvre toute la partie arrière du produit, je suis tranquille pendant la nuit. Je suis du genre à dormir sur le côté et à bouger pendant mon sommeil, mais aucune fuite n’est à signaler non plus.

La partie absorbante à l’avant est très grande aussi, je pense que ça va plaire aux femmes qui dorment sur le ventre, dont le sang coule vers la partie avant.

Note : une lectrice m’a fait part d’une fuite au niveau de l’entre-jambe, un jour de règles modérées avec le modèle shorty car les élastiques cousues en parallèle ne semblent pas suffisantes pour stopper le sang. J’avoue que je n’ai jamais eu de fuite, mais je vous fais part de son retour.

Odeur

En fin de la journée, la culotte menstruelle a la même odeur qu’une culotte en coton normale – qu’on porte un jour sans règles.
Bref, ça ne sent pas la rose mais ça ne sent pas excessivement mauvais non plus. Il faut vraiment mettre le nez dessus pour apercevoir une légère odeur de sang. Rien de choquant.

C’est déjà un exploit car d’autres marques peuvent dégager une très forte odeur au bout de seulement 4h

Maintenance

Voici les instructions données par la marque.

Prélavage (conseillé pour les règles)Lavage
Rincer à la main à la main sous l’eau
à température ambiante (15 à 20°C)
en essorant doucement la culotte.
Ajouter la culotte avec le reste du linge
dans la machine à laver.
La frotter doucement avec du savon* bio
détachant, ne pas utiliser de brosse
La laver à 30°C maximum, avec
de préférence une lessive écologique
En cas de tache récalcitrante, la laisser tremper
1h dans de l’eau tiède mélangée
avec du percabonate de soude
La laisser sécher à l’air libre
(recommandé) ou au sèche-linge
en programme délicat.
Passer à l’étape lavage.*ne pas utiliser de savon noir, de Marseille
ou d’Alep

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais ayant des règles hémorragiques qui durent 7 jours, devoir suivre autant d’étapes risque de me fatiguer plus que mes règles.
Ce ne sont heureusement que des recommandations. Ma version « flemmarde » marche aussi très bien : pré-laver à l’eau froide puis lavage à la machine à 40°C – avec une lessive normale trouvée au supermarché normal. J’imagine que mon produit sera détérioré plus vite car maltraité avec une lessive pas bio, je vais vous updater sur ce point dans quelques mois.

Les –

  • La marque est française mais la fabrication est en Inde. Pour se justifier de ce choix pas tip top, la marque est certifiée Fairtrade/Max Havelaar, ce qui sous-entend que tous les travailleurs travaillent dans de bonnes conditions aussi bien dans les champs de coton biologique qu’en atelier de fabrication
  • Il faut laver les culottes 2 fois avant pour augmenter la capacité d’absorption. Sur Facebook, certaines affirment avoir dû laver 4 fois pour que ce soit vraiment efficace. Ma culotte n’a été lavée qu’une seule fois avant l’utilisation. Mais si c’était si important que ça pour l’absorption, pourquoi la marque ne s’en occupe pas elle-même avant de nous les vendre ?
  • Des instructions de pré-lavage et lavage trop contraignantes
  • Temps de séchage : assez long (2 jours) si on lave à la main. Si on lave à la machine, le temps de séchage est réduit à une journée et demie
  • L’arrière un peu rembourré – ça fait « couche »
  • Petit sensation d’humidité – pas extrêmement gênante mais peut mieux faire

Conclusion

Absorption 9/10. Un peu de trace d’humidité mais ça reste supportable et meilleur que les serviettes hygiéniques. On peut faire confiance à ces culottes pour les règles abondantes, mais pas plus de 8h d’affilé.
Confort : 8/10 (le coton bio fait qu’on ait l’impression de porter une culotte normale. Mais la partie arrière 100% absorbante donne l’impression de porter une couche).
Odeur : 9/10 (pas complètement sans odeur mais c’est déjà très très bien).
Séchage : 2/10 : entre 1,5 jours et 2 jours, il me faut combien de culottes en tout pour couvrir toute ma période ?

Bref, je recommande ces culottes aux femmes sensibles à la composition des tissus, au développement durable et au zéro-déchet.
Au niveau des prix, ils font partie de la fourchette haute. Il existe d’autres alternatives moins chères (comme Modibodi dont j’ai parlé ici). Le fait qu’elles mettent une éternité à sécher me gêne beaucoup. Si vous cherchez une alternative plus coûteuse mais 0 humidité garantie (en contre-partie, l’odeur n’est pas top), je vous conseillerais plutôt THINX

Faites très attention à quelle marque vous achetez, car il y a de plus en plus de malins qui revendent des culottes waterproof chinoises achetées 2€, et les appellent « culottes de règles fabriquées en France ». Evitez d’en acheter sur Amazon, et lisez bien les CGV et mentions légales avant d’acheter. Toute culotte menstruelle < 25€ est suspecte.

[story time] Ma maison familiale à Hanoi dans les années 90
[Avis] Modibodi : Règles Abondantes + Codes promo -15€
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    4 commentaires
    • Répondre Laure

      23 juillet 2020, 8 h 48 min

      Bonjour à toutes,
      J’ai acheté une culotte « dans ma culotte ». J’ai pris le modèle shorty en bordeaux.
      Au début je trouvais ça génial, j’ai un flux moyen et la culotte tenais sans soucis une journée entière.
      Mais au bout de la 5 ème journée (portée un fois à chaque règles donc au bout de 5 mois), la culotte n’absorbe plus et dès la matinée la sang traverse la culotte.
      Je suis super déçue car j’ai appliqué les recommandations prescrites.
      Et surtout je me dis à présent que cela doit être pareil pour autres marques de culottes…
      Quelqu’un aurait un retour sur des marques de culottes portées plus de 5 fois ?
      Merci par avance,
      Laure

      • Répondre Anh

        23 juillet 2020, 11 h 35 min

        Bonjour Laure,
        Je suis désolée de l’apprendre, en plus elle coûte assez chère, c’est décevant !

        Une autre lectrice nous a signalé une fuite dès la 1ère utilisation avec un shorty de cette marque (j’ai la version culotte, taille haute).
        Elle l’a acheté en avril donc je me demande si la qualité du shorty est inférieure à celle des culottes tailles hautes ?
        Ecrivez à la marque pour signaler ce problème, il est possible qu’une série de culottes soit moins performante que les autres ?

        Je l’utilise au moins 2 fois par cycle. De toutes les marques testées, je n’ai eu aucun problème.
        Thinx, ça fait un an que je les ai, elles sont toujours absorbantes. De même pour les Modibodi et Dans ma culotte depuis février 2020. 0 fuite, et toujours absorbantes.
        Je ne les laisse jamais tremper dans l’eau. Je les essore à l’eau froide après utilisation, jusqu’à ce que l’eau ne soit plus rouge, ensuite je les lave à la machine avec une lessive lambda.
        Anh

    • Répondre Anonyme

      25 avril 2020, 17 h 06 min

      Bonjour, J’aimerais me laisser tenter par l’achat d’une culotte menstruelle de la marque « dans ma culotte » mais j’hésite sur la taille. Le site ne mentionne pas d’équivalence en tour de hanches en cm comme le font les autres sites. Je porte habituellement du 38 (tour de hanches 92 cm), me conseillez-vous plutot la taille 36/38 ou 38/40 ? merci d’avance

      • Répondre Anh

        25 avril 2020, 17 h 43 min

        Bonjour,
        Je vous conseille la taille 36/38
        Ma taille S correspond à peu près à 88cm de tour de hanche. Donc avec 92cm de tour de hanche, la taille M devrait vous convenir.

        Anh

    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.