Smartphone Pliable : le meilleur téléphone pour partir en tour du monde ?

J’ai déjà rédigé un article sur mes critères pour le choix d’un smartphone.

Ces critères se basent sur les technologies existantes aujourd’hui. Pour l’exercice, faisons un petit peu de prospective, quel serait le smartphone idéal pour partir en tour du monde d’ici quelques années ?

Un smartphone pliable

Après des années de miniaturisation, les smartphones sont désormais de plus en plus gros, au point de devenir de mini-tablettes. Il faut bien avouer que la lecture de contenus, le visionnage de vidéos ou la préparation d’un itinéraire avec Google Map est bien plus confortable avec un large écran.

Les constructeurs sont cependant limités par le fait que l’appareil doit tenir dans la poche !

Pourquoi donc ne pas fabriquer des smartphones pliables ? Science fiction ? Pas tout à fait, de premiers modèles ont été présentés lors du CES de Las Vegas. C’est pour bientôt !

L’idéal : avoir un téléphone qu’on puisse plier ou déplier et utiliser en mode smartphone ou en mode tablette en fonction du contexte.

Un dévérouillage instantanné

Auparavant, il fallait remplir son code PIN pour déverrouiller son smartphone. Quand on le sort de sa poche plusieurs dizaines de fois par jour, ce n’est pas l’idéal ! Les fabricants ont eu la bonne idée de proposer de dessiner un schéma, ce qui fait gagner du temps à chaque opération.

J’aime beaucoup le dévérouillage par empreinte digital que je trouve très efficace mais on continue à perdre quelques millisecondes à chaque fois.

Je ne suis pas du tout fan de la possibilité de dévérouiller par reconnaissance faciale, aucune envie de voir ma tronche à chaque fois que je sors le téléphone de ma poche 😀

Avec l’apparition des montres connectées, une idée sympa a vu le jour : si votre smartphone est à proximité de votre montre (qui à priori est à votre poignet) : le téléphone est automatiquement dévérouillé.

Le seul hic c’est qu’il faut avoir… une montre connectée. J’en ai eu une il y a quelques années, ça ne m’a pas emballé.

Une solution alternative (je ne sais pas si ça existe) consisterait à pouvoir définir un autre appareil. Si mon ordinateur ou le smartphone de ma femme se trouve à proximité : dévérouillage automatique.

Evidemment, il ne faut pas se faire voler les deux appareils concernés en même temps !

Une large autonomie

Si les Nokia de ma jeunesse pouvait sans problème tenir une semaine sans avoir besoin d’être rechargés, les smartphones ont marqué un sacré recul sur ce critère. L’augmentation de la puissance des appareils et de la taille des écrans fait que l’autonomie est réduite, au point, pour beaucoup d’appareils, de ne même pas tenir 24h.

Quid des futurs smartphones pliables sur cet aspect ? D’un côté la taille de l’écran va augmenter, de l’autre la place disponible pour la batterie également. Sachant qu’il faut évidemment veiller au poids total de l’appareil.

L’idéal ? Une batterie bien puissante (si possible amovible pour pouvoir la remplacer) et pourquoi pas des capteurs solaires pour que la batterie puisse se recharger pendant qu’on fait un joli selfie 🙂

Gros disque dur + lecteur micro SD

Même si je ne stocke pas énormément de choses sur mon smartphone (la plupart des éléments sont dans le cloud), j’ai quand même besoin d’un peu de stockage pour les photos et vidéos que je prends, télécharger quelques films netflix, mes podcasts, Evernote prends également beaucoup de place, …

64 Go est pour moi un minimum auquel il faut que je puisse ajouter une micro SD pour être large.

Pas de surcouche Android

Android est un super système d’exploitation, pourquoi les constructeurs se croient obligés d’ajouter une surcouche à chaque fois ? Leurs logiciels sont souvent mal faits, ils prennent beaucoup de place et on ne peut pas les désinstaller, c’est insupportable ! Pour le moment, j’utilise un Huawei qui a une surcouche mais relativement limitée.

Privilégier une marque connue

C’est tout bête mais lorsque vous faîtes un tour du monde, vous allez par définition vous déplacer un peu partout. Si vous avez un problème avec votre appareil, vous allez vouloir le réparer. Si votre smartphone vient d’une marque exotique, peu de chance de trouver un dépanneur et / ou les pièces de rechange adaptés.

Limitez donc les risques : Apple, Samsung ou Huawei semblent des sources sûres.

Verdict : quel smartphone choisir ?

Parmi les critères que j’ai énoncé, le plus limitant est bien entendu l’aspect pliable. Le choix est limité !

Lors du CES, le constructeur chinois Royole a annoncé la commercialisation du premier smartphone pliable : le FlexPay. Les journalistes ont expliqué être bluffé par le résultat. Certains tests expliquent cependant que l’écran tactile n’est pas super réactif, que l’enroulement est assez laborieux et que forcément, l’épaisseur une fois plié est assez problématique.

De plus, ça ne répond pas vraiment à mon critère de ne pas choisir un constructeur « exotique ».

Si il n’a pas encore été présenté officiellement, Samsung a également annoncé la sortir de son premier smartphone pliable : le Samsung Galaxy F. On ne connaît encore quasiment rien sur cet appareil mais le prix va déjà en dissuader plus d’un (moi y compris) : autour de 2000 €.

C’est à ma connaissance les deux seuls smartphones pliables qui sont aujourd’hui annoncés, nul doute qu’il y en aura beaucoup d’autres dans les mois et années à venir.

Voyage : partir à la découverte de Paris !
Découvrir l’Ardèche pour vos vacances d’été
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (55 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.