Place Saint-Pierre et la Basilique sans Touristes – Rome (Italie) #3

Avez-vous aimé la photo mise en avant au début de cet article ? C’est ce que ça donne quand Rome est vide de touristes. Autrement dit, un bonheur !
Après avoir « privatisé » la chapelle Sixtine, nous longeons les murs du Vatican pour arriver à la place Saint-Pierre, vide de chez vide.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

Vous avez été nombreux à aimer cette photo sur Instagram donc je vous la remets ici. Cette robe a été faite sur mesure au Vietnam, je l’adore car je n’ai pas besoin de la repasser 😀 c’est particulièrement compatible avec notre mode de vie nomade. Elle rend trop bien sur les photos. Le chapeau a été acheté à un vendeur de rue à 10 mètres de là pour 5€ (après négociation). Voilà pour la petite touche italienne.

Il y a deux fontaines de part et d’autre, mais elles sont moins jolies et moins impressionnantes que les autres fontaines à Rome. Ici, l’eau des fontaines est toujours transparente, il y a beaucoup de petites fontaines à l’eau potable, très fraîche. On n’a jamais besoin d’acheter de l’eau, il suffit juste de venir avec une bouteille et de la remplir aux fontaines, c’est tout.

Si on peut marcher tranquillement sur la place Saint-Pierre, pour entrer dans la basilique, il faut faire la queue, se faire prendre sa température et scanner les affaires. Il n’y a aucune attente car il y a très peu de touristes, mais le dress code est important (pas d’épaules & jambes dénudées). Je pensais que les hommes en bermuda seraient interdits d’accès, c’est pour ça que JB a bravé la chaleur depuis ce matin avec un pantalon, mais les gardiens ont l’air plus gentils avec les hommes, autorisant les bermudas. C’est injuste mais pour les femmes c’est plus strict, si on voit quelques centimètres de genoux ça peut passer mais c’est pas évident. Par contre, les mini-jupes ou débardeurs c’est hors de question et les vendeurs de rue seront très contents de vous vendre une écharpe pas chère pour vous couvrir, mesdames.

L’endroit où a eu lieu la tentative d’assassinat de Jean-Paul II (sur le côté droit) est indiqué, sur le pavement de la place Saint-Pierre, par une petite plaque blanche, il faut savoir sinon on la loupe très facilement.

Cette place est immense, il faut de longues minutes pour la traverser d’un bout à l’autre. La forme ouverte de cette place représente symboliquement la volonté de recevoir, à bras ouverts, les fidèles.

Voici la place vue de loin depuis le château Sant’Angelo.

Et la place vue depuis la Basilique Saint-Pierre.

Basilique Saint-Pierre

La basilique est très haute et on se casse le cou à vouloir admirer son plafond.

Dès l’entrée, on est subjugués par le plafond (que personne ne regarde car c’est juste l’entrée).

Ensuite, on entre dans cet immense espace : chaque centimètre est décoré, doré… la taille, spectaculaire, nous rappelle beaucoup la mosquée de Hassan II à Casablanca qui nous a beaucoup impressionnés. Au centre, on trouve un petit escalier menant jusqu’à la crypte, et plus précisément le tombeau de Saint-Pierre.

On accède à la crypte via un petit escalier assez discret du côté gauche. Ne la zappez pas.

Il y a des fresques, des sculptures à regarder partout partout… et la visite se termine par la montée jusqu’au dôme (payante), chose qu’on n’a pas faite pour le moment car nous avons déjà trop marché aux Musées du Vatican. Je crois qu’il y a aussi la nécropole & le trésor à visiter. J’updaterai cet article plus tard.

Nous observons, amusés, les gardes suisses, habillés de manière très distinctive. Certains parlent français.

On passe rapidement devant la Poste du Vatican, il n’y en a que deux, la 1ère dans le musée et la seconde juste à la sortie de la Basilique. Cette poste n’est vraiment pas efficace car une pauvre carte postale met des semaines à venir en France (c’est peut-être côté français que ça a pris du temps ^^). Pour les détails et tarifs, on a écrit un article ici

Les jardins du Vatican

Nous visitons ensuite les jardins du Vatican (20€/personne) à bord d’une petite voiture électrique. On aurait dû se mettre sur la gauche car il y a plus de choses à voir, mais bon.. l’intérêt général du tour est très très limité. Ce n’est même pas particulièrement joli. Il y a quelques petits jardins par ci par là, mais non seulement ce n’est pas très harmonieux, mais en plus c’est tout petit et boring. L’explication s’écoute via des écouteurs (parfois ça ne marche pas très bien). Bref, zappez cette visite. Je vous montre les trois meilleurs photos ci-dessous.

Voilà, j’espère que vous avez bien aimé ce carnet de voyage. A bientôt !

Partie 2 : Conseils pratiques

Pour plus d’idées de visites, ou réserver vos tickets coupe-file ou vos visites guidées, regardez les offres de Civitatis et Viator (une compagnie de Tripadvisor) à Rome

  • Dress code : épaules & jambes couvertes pour visiter la Basilique (les bermudas sont toléré pour les hommes)
  • L’entrée à la basilique est gratuite
  • La visite de la coupole est payante (8€/personne)

Vous avez aimé cet article ? Consultez nos carnets de voyage en Italie & à Rome

Comment envoyer un courrier depuis La Poste du Vatican ?
Musées du Vatican & La Chapelle Sixtine sans touristes - Rome (Italie) #2
    Anh

    Anh est franco-vietnamienne et a vécu dans de nombreux pays (Russie, Australie, France, Norvège, Vietnam). Elle aime par dessus tout les chats, le DIY et la bonne cuisine. Ayant une très bonne mémoire, Anh est capable de vous donner le tarif du petit bus pris entre le Chili et la Bolivie qu'elle a pris il y a 3 ans.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.