Carte Plutus avec 3% de cashback : avis + code promo

Si vous souhaitez obtenir une carte Plutus, utilisez ce lien (ou le code knfk6f), vous aurez 10 € offerts lors de votre inscription.

Ces dernières années, de nombreuses fintech se sont développées, rivalisant d’imagination pour proposer des avantages qui attireront de nombreux utilisateurs. Passé quelques mois ou quelques années d’investissements, à perte, ces fintech ont besoin de faire entrer de l’argent dans la caisse. Le service gratuit devient payant, ou les avantages se réduisent à peau de chagrin. Il faut donc savoir jongler et ne pas hésiter d’abandonner un service qu’on a apprécié pour se jeter dans les bras du nouveau venu, plus généreux.

Et en ce moment, le nouveau venu plus généreux, c’est Plutus ! Je me propose de vous le présenter.

Plutus : qu’est-ce que c’est ?

A l’instar de Binance ou de Crypto.com, Plutus est un service lié aux cryptomonnaies. Il possède sa propre monnaie numérique : le PLU. Il est tout à fait possible d’utiliser Plutus et de bénéficier des avantages sans toucher aux cryptos, c’est ce que je fais.

Plutus est une société britannique, je n’en ai entendu parler que récemment, mais elle existe depuis 2015.

Plutus propose une carte bancaire qui offre deux grands avantages :

  • Le cashback
  • Les perks (« avantages » en anglais)

Le cashback

Plutus offre un très généreux cashback de 3% sur toutes vos dépenses payées par carte.

C’est à ma connaissance la carte la plus généreuse en cashback dans son offre gratuite sans nécessiter de bloquer (stacker) des cryptos.

Vous commandez votre carte, vous commencez à l’utiliser, vous récupérez 3% de cashback sur toutes vos dépenses, sans rien avoir eu à payer à Plutus.

Le cashback de 3% est versé dans la cryptomonnaie de Plutus, le PLU. Au bout de 45 jours, vous pouvez vous en servir pour alimenter votre carte bancaire. Une conversion en euro se fait à ce moment-là.

A noter que l’application mobile est encore assez basique, la conversion en euro n’est possible que via l’interface web. Je le précise, car j’ai mis un peu de temps avant de le comprendre.

Le pourcentage de cashback peut encore augmenter si vous décidez de stacker des PLU. Le cashback peut grimper jusqu’à 8% si vous stackez 2 000 PLU (soit tout de même 18 000 € à l’heure où j’écris ces lignes). Un tel niveau de cashback me semble intenable sur le long terme, ça diminuera forcément un jour ou l’autre.

Les perks

En plus du cashback, Plutus vous propose de nombreux perks : le remboursement intégral de certains services mensuel.

Voici un échantillon des services disponibles.

Avec l’offre gratuite de Plutus dont je dispose, on peut bénéficier de 1 perk par mois.

J’ai pour ma part choisit les deux perks suivants (j’en bénéficie d’un deuxième car je paie pour avoir l’abonnement supérieur, voir ci-dessous) :

  • Spotify, qui m’est intégralement remboursé.
  • Uber, remboursé à hauteur de 10 € / mois.

Petite astuce qui fonctionne pour Uber : comme je ne l’utilise pas forcément tous les mois, j’alimente tous les mois mon wallet « Uber Money » à hauteur de 10 €. Je suis bien remboursé par Plutus et je pourrais les utiliser quand je le voudrai, que ce soit avec Uber ou Uber Eat.

Mes 10 € déposés sur Uber Cash ont bien été remboursés en PLU que je pourrais convertir en euro dans 45 jours.

Si vous souhaitez changer vos perks, vous pouvez sélectionner ceux dont vous souhaiterez bénéficier le mois prochain. Sans choix, vos perks du mois en cours seront renouvelés.

Là aussi, vous pouvez augmenter vos nombre de perks en fonction de votre stacking et grimper jusqu’à 8 perks.

Combien ça coûte ?

Comme indiqué, vous pouvez utiliser Plutus gratuitement, vous bénéficierez de 3% de cashback et de 1 perk.

Néanmoins, votre cashback sera appliqué sur un montant de dépense de 250 € maximum par mois.

C’est pour cela que j’ai décidé de prendre l’offre « Everiday » à 4,99 € / mois qui me permet de bénéficier d’un deuxième perk et d’un cashback sur un montant de dépense de 2 000 € / mois.

Ma carte Plutus me coûte donc 4,99 € x 12 mois = 59,88 € / an.

Avec ça, je récupère :

  • 108 € de cashback (en me basant sur une hypothèse de 300 € de dépenses / mois en moyenne)
  • 120 € offerts sur mon wallet Uber (10 € / mois)
  • 191,88 € de remboursement Spotify (j’ai Spotify Familly à 15,99 € / mois)

Soit un total de 420 € d’avantages pour 60 € dépensés.

Plutôt pas mal ! Encore une fois, ça m’étonnerait que ça dure éternellement, mais profitons-en tant que c’est possible !

L’alimentation de la carte

Pour alimenter votre compte Plutus, vous devez réaliser un virement bancaire (sans frais) vers le RIB qui vous est attribué.

Si vous avez l’option virement instantané (comme chez Boursorama par exemple), l’argent sera sur votre compte Plutus dans les 5 minutes.

Vous devez ensuite transférer (en deux clics) l’argent vers la carte bancaire. C’est assez étrange, mais cette opération peut prendre 24 / 48h.

Anticipez donc d’éventuelles grosses dépenses, ce serait dommage de rater les 3% de cashback à cause de ce délai.

Quelques frais cachés ?

Ils ne sont pas vraiment cachés, mais il faut tout lire 🙂

Mon principal regret sur cette carte (mais on ne peut pas tout avoir !), c’est que des frais de change sont facturés si vous payez dans une autre devise que l’euro, contrairement à ce que peuvent proposer les cartes Binance et Crypto.com.

Plutus vous facturera 1 € de frais fixe + 1,5% de frais. Que vous soyez sur l’offre gratuite ou une des deux offres payantes.

Vous aurez également des frais pour les retraits en distributeur.

Plus surprenant encore, vous aurez 15 centimes de frais si vous essayez de dépenser un montant supérieur à ce qui est disponible sur votre carte. Ca m’est arrivé une fois, je n’avais pas compris que l’alimentation de ma carte n’était pas instantanée.

Je trouve ça un peu décevant d’avoir un service si généreux d’un côté et qui fait des économies de bouts de chandelles de l’autre côté.

Une offre de parrainage

Ce n’est pas grand-chose, mais autant profiter des avantages jusqu’au bout, si vous passez par ce lien pour vous inscrire, nous aurons un bonus de 10 € chacun.

Conclusion

La carte Plutus est vraiment excellente. C’est à ma connaissance l’offre du moment la plus généreuse si l’on ne souhaite pas stacker des cryptomonnaies.

En prenant l’offre à 5€ / mois, j’évalue le bénéfice que je vais en tirer à 360 € / an.

Cette carte n’est cependant intéressante à utiliser hors zone euro. Sauf à la coupler au service Curve, ce que je ferais probablement.

Comment utiliser Google Maps hors ligne / sans connexion internet
Mes Favoris du Moment [Septembre 2022] : Bague Stardust, Cours de Maroquinerie, Slim Cera
    Jean-Benoit

    Passionné de SEO, Jean-Benoit a toujours rêvé d'aventures et de grands espaces. Ce tour du monde est pour lui la réalisation de son plus grand rêve.

    Tous Mes Articles
    Write a comment

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.