Tour Du Monde 5 Continents

Quand rien n'est prévu, tout est possible

Villa Traful (Argentine) : ruta de los siete lagos (2/3)

Nous continuons la route des 7 lacs en nous rendant, depuis Villa la Agostura, jusqu’à Villa Traful.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

La première partie de la route vers Villa Traful est goudronnée, avec de nombreux points de vue (mirador) sur les différents lacs traversés. Nous les visitons en même temps que les bus touristiques, ce qui nous permet de repérer les miradores et les visiter juste après leur départ.

Un panneau nous indique clairement où l’on est et la distance à parcourir avant le prochain mirador. Beaucoup de gens prennent en photo ces panneaux (dont moi) pour mieux classer leurs photos après… car… heu… comment dire… les 7 lacs se ressemblent tous !!

Il y a un camping juste à côté ! Mode JALOUSIE activée ! Les campings ici sont vraiment mieux situés qu’en Nouvelle Zélande, on peut être tout près de l’eau, ou des fois avoir une meilleure vue que les miradores. Je ne me suis pas vraiment renseignée sur les prix, mais il me semble que le camping sauvage est bien toléré et les campings pas chers.


Voici un pont en bois très célèbre, mais il n’y a pas de mirador prévu pour ça. Je vous donne donc la photo moche prise rapidement depuis la voiture.

La route est extrêmement agréable. Malgré l’absence d’ombre, les fleurs violettes (qui ressemblent beaucoup à la lavande) ornent les deux côtés de la route.

La deuxième partie de la route vers Villa Traful est moins bien : non-goudronnée et très poussiéreuse. Nous n’osons pas aller vite et traînons à 20km/h. Les 10 premières minutes sont superbes : on a l’impression de rouler au milieu d’une forêt dense et mystérieuse. Nous traversons de petits ponts, tellement petits qu’il y a de la place juste pour une petite voiture. Par contre, les 1h10 restantes sont poussiéreuses et sans intérêt.

On arrive enfin à Villa Traful, une petite ville au bord du lac Traful. Tout le monde nous dit que c’est un village charmant. Pour être honnête, c’est beaucoup moins charmant que Villa la Agostura… mais j’aime toujours autant les jetées en bois, ça a un charme fou !

Heureusement, le super déjeuner avec vue sur le lac justifie à 100% la longue route pour venir jusqu’ici. La proprio du restaurant nous explique que c’est le début de la saison touristique, d’où 4 plats disponibles sur les 30 écrits sur le menu. Ce n’est pas grave, j’en profite pour goûter pour la 1ère fois la truite patagonienne (meilleure que le saumon) tandis que JB teste un plat local bien fourni en fromage.

Très fatigués par longue route, nous roulons non-stop jusqu’à San Martin de los Andes.

Partie 2 : Conseils pratiques

  • Pour aller jusqu’à Villa Traful, prenez la Ruta 40 depuis Villa la Agostura puis la 65 (comme nous). Evitez de prendre la 63 qui est horrible (et le téléphone ne passe pas, d’après notre agence de location de voiture). Pour aller à San Martin de los Andes, faites demi-tour (route 63, toujours), puis reprenez la 40.
  • Vous pouvez venir ici en bus (j’ai vu un bus Via Bariloche)
  • Nous y sommes allés mi-Décembre et la saison touristique démarre à peine. Cependant, à partir de Janvier, il y aura beaucoup plus de monde.
  • Il y a quelques campings de rêve sur le chemin menant vers Villa Traful. Ils sont super bien situés avec une belle plage de sable ohlala ! Si vous avez une tente, foncez !

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2017 Tour Du Monde 5 Continents

Theme by Anders Norén