Tour Du Monde 5 Continents

Quand rien n'est prévu, tout est possible

Mine de sel Wieliczka près de Cracovie (Pologne) : Carnet de voyage & conseils pratiques

Tout le monde nous a parlé de la mine de sel Wieliczka, comme une des meilleures expériences en Pologne. Alors, forcément, ça a attisé notre curiosité.

Partie 1 : Carnet de voyage
Partie 2 : Conseils pratiques

Partie 1 : Carnet de voyage

2 bus, 45 minutes pour 5 zloty par personne (1,2€) plus tard, nous arrivons à Wieliczka. Nous déjeunons au premier restaurant trouvé sur notre chemin (et à peu près bien noté sur Google). Ce seront les premiers pierogi et les derniers de notre vie tellement c’est immangeable 😀

5 minutes de marche plus tard, nous arrivons à la mine de sel. L’extérieur nous plaît déjà, il y a des pelouses partout, plusieurs personnes y font la sieste, il y a même un centre de soin à côté pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires. Ils viennent ici pour passer plusieurs heures par jour dans la mine, et apparemment, ça suffit pour les guérir.

Nous avons pris un tour guidé en français (84 zloty/personne). Nous sommes une vingtaine par groupe. La guide nous donne à chacun un appareil avec écouteurs, comme ça on peut tous entendre la guide sans qu’elle n’ait à hurler.

La visite commence par une descente à pieds de plus de 360 marches non-stop.

On visite ensuite une vingtaine de chambres différentes, avec des sculptures faites de sel, le carrelage sur le sol est fait de sel aussi, mais on dirait du marbre. Ici, le sel n’est pas pur et blanc comme celui qu’on voit au désert de sel d’Uyuni, mais un peu gris. Les anciens mineurs étant très croyants, ils construisaient des chapelles à côté de leur travail.

Ainsi, on y trouve une petite ville sous-terraine, avec des sculptures faites par des mineurs, ou artistes autodidactes, des chapelles un peu partout… Auparavant, la mine avait de gros problèmes liés au méthane et des risques d’incendie importants. Maintenant, avec la ventilation mécanique mise en place dans la mine, il n’y a plus de risque (enfin, c’est ce que dit notre guide :D)

Aujourd’hui, la mine n’est plus exploitée, mais une petite partie du sel y est quand même produite. Cela proviendrait de l’eau récupérée dans la mine (eau provenant de l’humidité), cette eau est très salée (on a pu en goûter, j’ai goûté une goutte d’eau, j’ai du boire une bouteille entière ensuite pour enlever ce goût salé amer désagréable) et elle est utilisée pour produire du sel vendu dans les boutiques de souvenir de la mine.

La salle qui m’impression le plus (et c’est le cas pour tout le monde, pas que moi), c’est la grande chapelle, haute et spacieuse, avec de nombreuses sculptures. Ma préférée est la Cène sculptée dans du sel. Ohlalala, c’est vraiment super beau !

On a aussi la version « Jean-Paul II » en sel, les polonais sont super fiers de lui et on trouve ses statues un peu partout. Anecdote : Jean-Paul II a visité cette mine lorsqu’il était enfant. Sa visite du lieu en tant que pape a été annulé à cause de soucis de santé.

Il y a aussi quelques lacs artificiels, où l’eau est complètement saturée de sel. Pour pouvoir plonger jusqu’au fond d’un de ces lacs, les plongeurs ont dû venir avec 40kg de poids supp. Dans un petit lac pourtant tout mignon, il y a eu 2 accidents de barque. Pour le 1er accident, les gens (saoûles) sont morts suffoqués, à cause d’une barque qui s’est renversée sur eux et ils n’étaient pas capable de « plonger » (ils étaient saoûles et l’eau très salée) pour s’en sortir. Quel accident tragique (et ridicule) !

L’air dans la mine est étonnamment agréable et comme je vous le disais, bien est pour la santé. Les chevaux qui travaillaient dans la mine avaient une meilleur santé que ceux qui bossaient en surface. C’est super bien ventilé, il y avait même des chambres créées exprès pour limiter les courants d’air.

Plein de choses ont été faites pour amuser les visiteurs par exemple des statues en forme de nains pour rappeler les 7 nains de Blanche Neige, ou un mini-spectacle de son et de lumière sur un lac artificiel où l’on écoute du Chopin (lui aussi est une fierté polonaise, avec Jean-Paul II). Bof bof, mais on leur pardonne, car le reste est vraiment bien.

La guide nous encourage, de manière très (trop) répétitive, à lécher (gratuitement) les parois de la mine pour goûter au sel. D’après elle, ce n’est pas si dégueulasse que ça puisque le sel tue les bactéries… c’est plus safe de lécher, plutôt que de gratter le paroi avec nos mains et goûter au sel, puisque nos mains sont plus sales que les parois !! En réalité, personne n’a envie de le faire 😀

Après 2H de visite, on n’a même fait pas les 1% de la mine !

En tout, on aura franchi 800 marches (descente uniquement). Après la visite, on nous abandonne dans une salle très haute (où une montgolfière a établit un record du monde en faisant un vol sous-terrain). Nous marchons 1 ou 2 km jusqu’à l’ascenseur et en quelques secondes, nous rejoignons la surface et redécouvrons le soleil.

Conclusion : si l’on devait comparer le désert de sel d’Uyuni en Bolivie à la mine de sel Wieliczka, clairement, le désert de sel remporte haut la main ! Mais si l’on devait comparer cette visite à celle qu’a enduré JB au fond de la mine poussiéreuse à Potosi (en Bolivie), ça donnerait presque envie de travailler dans une mine de sel !!

En tout cas, cette visite a été très intéressante, pas fatigante du tout malgré de nombreuses marches, car la guide faisait tout pour nous faire oublier nos efforts sportifs et mine de rien… l’air de la mine semble être vraiment bon pour la santé 😀

En sortant, ne ratez pas ces glaces italiennes XXXL !!

Partie 2 : Conseils pratiques

Comment y aller

Par train urbain depuis la gare centrale (Krakow Glowny) jusqu’à Wieliczka Rynek Kopalnia (9 zloty/personne environ)

ou Bus 304 (5 zloty)

Plus d’infos ici

Budget

  • Transport : 5 zloty/personne (nous avons préféré le bus)
  • Visite : 84 zloty/personne
  • Déjeuner : 25 zloty/personne

Conseils

  • Je vous recommande de faire la visite vous-même plutôt que de passer par les tours opérateurs car comme pour Auschwitz, il est très facile de vous y rendre par vous-même
  • Venez avec une petite veste car il faut toujours un peu froid dans la mine (14°C)
  • Nous avons acheté les billets en avance sur le site officiel, mais vous pouvez acheter les billets sur place. A éviter car le nombre de places est limité.
  • Les personnes âgées ou handicapées peuvent demander à suivre un autre parcours, où elles descendent via ascenseur et ne prennent que des chemins accessibles aux handicapés

 

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2017 Tour Du Monde 5 Continents

Theme by Anders Norén