Tour Du Monde 5 Continents

Quand rien n'est prévu, tout est possible

Billet Tour du Monde – Comment ça marche

Les billets Tour du Monde sont vendus par les alliances aériennes (Star Alliance, One World, SkyTeam), par Air New Zealand ou les agences spécialisées de billets de tour du monde comme Travel Nation ou Zip World

Les règles

  • Vous avez entre dix jour et un an pour utiliser votre billet tour du monde
  • Dans la plupart des cas, les modifications de date (sauf la date du premier vol) sont gratuites, à condition qu’elles soient effectuées quelques semaines à l’avance, voire quelques mois pour les vols transatlantiques ou transpacifiques
  • Vous devez commencer et terminer le tour du monde par le même pays (pas obligatoirement la même ville)
  • Il n’y a pas de durée minimum pour chaque arrêt
  • Il est préférable de toujours avancer et ne pas faire « machine arrière »
  • Vous pouvez choisir d’arriver dans un pays et repartir d’un autre pays (très pratique quand on peut prendre des trains/bus ou des compagnies low cost)
  • Le tarif est calculé par rapport à la distance totale parcourue, dans la limite des arrêts & trajets maximum autorisés (limités en général à 16 « segments » ou trajets pour 15 arrêts). Ex : Johannesburg – New Delhi passe par Doha (pas de vol direct). Ca compte pour 2 arrêts (Johannesburg et New Delhi) et 2 « segments » parce qu’il y a eu 2 vols.

Quand partir ?

Ce que j’ai fait, c’est de lister les pays où je veux aller et trouver la meilleure saison pour chacun des pays, en fonction des températures & festivités. En général, je choisis de partir juste après la haute saison, pour avoir quand même une température agréable tout en payant moins cher. Le point positif de voyager dans deux hémisphères c’est qu’on peut suivre le soleil tout au long du parcours, à condition de bien calculer les saisons & destinations.

Pour notre tour du monde, on a réparti les destinations sur 11 mois de manière suivante :

  • Juin : Afrique du Sud, on est en hiver, mais c’est la meilleure saison pour le safari, les feuilles tombent, on a une excellente visibilité. Des millions de sardines suivent les eaux fraîches et chargées de plancton de la côte australe. Elles attirent des centaines de prédateurs (dauphins, baleines, requins), un régal pour les yeux
  • Juin : Un tout petit passage à Doha (Qatar) en plein ramadan ! J’ai hâte !
  • Juillet à Octobre : Asie, certes, c’est la saison des moussons qui fait peur à tout le monde. Mais j’aime bien cette saison car il pleut tout d’un coup, beaucoup, pendant une heure et c’est tout sec après. C’est même agréable et rafraîchissant
  • Octobre à Décembre : Océanie et les Îles Pacifiques. La parfaite saison pour la Nouvelle Zélande, on est en été. On peut profiter du bon temps, de la chaleur, faire de la plongée… S’y ajoutent les destinations de rêve : Tahiti & Île de Pâques. Début d’été en Amérique du Sud. On profitera pleinement de la Patagonie, et on verra les glaciers fondre en Argentine
  • Janvier : Le moment où il faut visiter le désert de sel Uyuni en Bolivie car il pleut un petit peu. Cela donne des photos magiques où le ciel et la terre ne font qu’un.
  • Janvier – Mai : Visite de la Bolivie, du Cuba et du Pérou (meilleur temps en mars pour visiter Macchu Picchu). On bronzera sur les plages d’Uruguay et du Brésil

En savoir plus sur notre itinéraire Tour du Monde

Astuces

    • Rendez-vous sur les sites des alliances et entrer les destinations. Le système vous proposera le chemin le plus court. Quand vous avez une idée un peu plus claire de votre parcours, contactez également les agences de voyage et comparez les tarifs
    • Pour économiser en segments/trajets, repérez les destinations où vous pouvez vous rendre en vol direct. C’est signalé sur la carte. Par exemple, sur Skyteam, les points verts indiquent les destinations où on peut se rendre en vol direct depuis Dubai

voldirect

    • Il vaut mieux, pour économiser, choisir de se rendre dans des hubs aériens et à partir de là, prendre des compagnies low cost, plutôt que de mettre toutes vos destinations dans le billet tour du monde. Des hubs comme : Londres, Singapore, Auckland, Buenos Aires, Sao Paulo, Chicago, San Francisco…
    • Si vous ne pouvez absolument pas trouver de vol direct entre 2 villes que vous souhaitez visiter, pourquoi ne pas s’arrêter à la ville où vous faites la correspondance ? C’est quasiment « gratuit » puisque les miles et segments sont déjà comptés, cela vous coûtera un arrêt en plus
    • Combiner les transports terrestres + billets tour du monde : Vous pouvez inclure des tronçons non aériens (« de surface ») à vos frais. Faites attention cependant, la distance de ces tronçons de surface sera comprise dans le calcul de la distance, et même si c’est effectué par d’autres moyens, c’est considéré aussi comme un « segment ». Il est intéressant quand même d’utiliser cette option dans le cas de l’Asie ou l’Amérique du Sud où les transports terrestres sont plus intéressants, où on peut avoir des billets d’avion moins chers avec les compagnies low cost.  Par exemple : avec Oneworld, on coche les cases pour signaler les tronçons hors billet tour du monde

voieterrestre

  • Combiner les vols secs + billets tour du monde : Si une destination sort complètement de votre trajet (c’est le cas pour nous pour la Havane), il est plus économique d’acheter un vol sec à part, au lieu de vouloir absolument le caser dans le billet tour du monde. En effet, l’ajout de la Havane nous aurait coûté 1700€ de plus dans le billet tour du monde vs. 500€ pour un A/R depuis Cusco. Un autre exemple est Johannesbourg. Ce détour en Afrique, payé à part, nous revient à 600€ vs. 1800€ en billet tour du monde
  • Dans certains cas, il est plus économique d’acheter des vols un par un plutôt que d’acheter le billet tour du monde. C’est le cas si vous souhaitez voyager plus d’un an, si vous ne voyagez pas toujours dans le même sens, ou si vos destinations sont très proches les unes les autres. D’autres billets « 1 continent » sont également disponibles.

Réservation

Lors de la réservation du billet tour du monde, on vous demandera des dates de vol. Pour le calculer, c’est très simple. Estimez le nombre de jours que vous resterez dans chaque ville + 1 (en général les vols prennent toute une journée) et vous aurez la date de départ pour la prochaine destination.

Tarifs

Il est difficile de vous donner des tarifs puisqu’ils dépendent de vos destinations. Mais d’après les simulations que nous avons faites, les tarifs varient entre 1500€ TTC à 7500€ TTC en classe économique, par personne. L’itinéraire que nous avons choisi (cf. la vidéo) nous a coûté 3 800€/personne, sans compter les vols secs à ajouter entre Delhi et Singapour, les bus en Amérique du Sud et le vol vers Cuba.

Certains sont contre le billet tour du monde

Je lis de plus en plus de commentaires « contre » le billet tour du monde soit-disant il enlève totalement la liberté aux voyageurs. Ce constat est juste si : (1) vous ne visitez que 3 pays (2) si vous voyagez plus d’un an (3) si vous comptez réserver l’ensemble de vos vols avec le billet tour du monde. Justement, le billet tour du monde n’est intéressant que s’il est utilisé avec les vols secs. Et les dates sont modifiables sans frais ! Il ne faut en aucun cas réserver la totalité des vols qu’avec le billet tour du monde. L’idée est de bénéficier du tarif très bas pour les longues distances (càd changer de continents), modifier les dates comme on veut, même en pleine saison.

Faites des simulations sur Google Flights (si nous ne prenions que des vols secs au lieu du billet tour du monde, on aurait payé 2 fois plus pour le même trajet à cause des vols pris en haute saison), demandez des devis chez différentes agences, avec des parcours différents. Faites-vous votre propre avis. Le billet tour du monde est un excellent moyen pour visiter les lieux les plus reculés de la planète, sans lequel vous devrez payer une fortune pour vous y rendre.

Next Post

Previous Post

© 2017 Tour Du Monde 5 Continents

Theme by Anders Norén