Tour Du Monde 5 Continents

Quand rien n'est prévu, tout est possible

15 jours en Argentine (Patagonie & région des lacs) : Itinéraire, bilan, budget, guide, conseils (1/2)

J’ai beaucoup hésité à écrire ce bilan uniquement pour Argentine, surtout que ce premier voyage en Argentine compte de nombreux passages de frontières avec le Chili. Mais bon, les budgets ne sont vraiment pas les mêmes qu’au Chili alors l’Argentine mérite d’avoir son propre article.

Ces 15 jours en Argentine ne couvrent que la région des lacs et la Patagonie, nous reviendrons ici dans quelques mois pour explorer Buenos Aires & Iguazu et mettrons en ligne la 2ème partie de l’article.

Itinéraire

  • Ushuaia (2 jours dont 1 jour de bus) : 16h de bus depuis Puerto Arenas (Chili). Nous avons eu seulement 1 journée de visite pour faire le tour de la ville et se faire tamponner nos passeports. Le temps était trop mauvais pour explorer la terre du feu.
  • El Calafate (4 jours dont 1 jour de bus) : 18h de bus depuis Ushuaia avec un changement à Rio Gallegos. Nous avons visité le glacier Perito Merino, fait l’excursion d’une journée jusqu’à Torres del Paine (Chili) et nous nous sommes reposés.
  • El Chaltén (3 jours) : 3h de bus depuis El Calafate. Nous avons fait 2 treks entre 3h30-4h30 aller/retour chacun.
  • Bariloche (3 jours dont 1 jour de bus) : 24h de bus depuis El Chaltén. Nous avons loué une voiture pour faire le Circuito Chico
  • Ruta de los 7 lagos (2,5 jours) : nous avons visité Villa la Agostura, Villa Traful et San Martin de los Andes avec une voiture
  • Bariloche (0,5 jour) : Retour à Bariloche pour prendre un bus pour le Chili

Quelques photos pour vous donner envie

Ushuaia

El Calafate

El Chaltén

Bariloche (Circuito Chico)

La ruta de los 7 lagos

Budget

L’Argentine est une destination hors de prix. On s’est demandé à nombreuses reprises si on n’était pas plutôt en Europe.
Les distances sont énormes et les bus très chers (même s’ils sont confortables). Cependant, on y mange bien et les argentins sont très gentils. En Patagonie, en haute saison, même les dortoirs sont chers.

Tarifs de Décembre 2016 (haute saison). Taux de conversion : 1€ = 16,6$AR

  • TOTAL de 1900€ pour deux pour 15 jours tout compris
    • dont 376€ de frais de visite/excursions
      • Torres del Paine : 2300$AR/personne + 21000$CH de frais d’entrée/personne -> 168€/personne
      • Parque national des glaciers (pour le glacier Perito Moreno) : 330$AR/personne soit 19,7€/personne
    • dont 386€ de logement en dortoir (toujours payé en cash, le prix effectif est à majorer à +19% de TVA vs. le prix hors taxe vu sur Booking). Le prix varie entre 210$AR et 310$AR/personne
    • dont 677,4€ de transport
      • Puerto Arenas -> Ushuaia : 35000$CH soit 49,7€/personne
      • Ushuaia -> El Calafate : 1140$AR soit 68€/personne
      • Transfert jusqu’au glacier Perito Moreno : 500$AR soit 30€/personne
      • El Calafate -> El Chalten : 500$AR soit 30€/personne
      • El Chalten -> Bariloche : 1020$AR soit 61€/personne
      • Location de voiture : 3315$AR soit 200€ pour 3 jours
    • dont 28€ de frais de retrait (96$AR de frais fixes par retrait pour retirer maximum 2000$AR !!)
    • dont 420€ de nourriture (en général, on va au restaurant tous les deux jours : 15€/plat + 10% de pourboire. Les proportions sont tellement généreuses que les jours qui suivent, on se contente de manger des sandwichs qu’on prépare nous-même. Mon péché mignon est cependant la glace artisanale).
    • dont 2 lessives à 80$AR/lessive soit 4,8€

Adresses

Je ne vous donne que les hôtels que je vous recommande vivement. Attention, en été, les tarifs sont plus chers que d’habitude.

  • Ushuaia : Los Cosmoranes 10€/lit
  • El Calafate : Nakel Yenu 310$AR/lit
  • Bariloche : Periko’s Youth Hostal 250$AR/lit, on a été upgradé vers une chambre privée sans coût supplémentaire
  • Villa La Angostura : hostel Don Pilon 250$AR/lit
  • San Martin de los Andes : Cabañas Duplex del Chapelco 44$US une maison privée pour 6

Télécommunication

Si le Wifi est disponible dans les hôtels, il ne faut pas compter là-dessus pour Skyper par exemple. La 3G est peu chère mais elle n’est pas très rapide non plus. L’achat d’une carte SIM chez Claro coûte 9$AR, et une recharge de 100$AR suffit pour une utilisation modérée de 3G (50MB/jour pendant 7 jours) et quelques appels. Quand on achète une recharge, il faut donner son numéro de téléphone. Ensuite, on textote un numéro pour sélectionner son offre (ajouter 50MB/jour, ou ajouter l’offre Whatsapp illimité etc.)

Transport

Avion : Aerolineas propose des tarifs très intéressants. En last-minute, les tickets peuvent coûter moins cher que le bus. Comme nous avons eu énormément de mal à acheter les tickets sur leur site officiel, nous avons lâché l’affaire (il semble qu’on doit forcément se rendre dans une agence pour réserver un vol qui décolle dans les 48h). Cependant, vous pouvez soit passer par les comparateurs de vols en ligne, des agences d’Aerolineas dans les grandes villes, ou des agences de tourisme pour acheter vos tickets.

Bus : Les bus en Argentine sont très confortables, avec toilettes, sièges inclinables et des snacks sont prévus pour les longues distances. Les tarifs diffèrent d’une compagnie à l’autre, d’un horaire à l’autre, d’un siège à l’autre (semi-cama est moins cher que cama par ex.). N’hésitez pas à vous renseigner en faisant le tour des compagnies au terminal de bus. Il y aura sûrement des prix/horaires qui vous conviennent mieux.

Quelles places choisir ? Les 4 places au 2ème étage sur le devant offrent une vue panoramique, mais vous aurez un peu plus chaud (soleil en pleine face, même s’il y a des rideaux) et moins de place pour les jambes. A réserver pour les courtes distances (< 3h). En tout cas, il faut éviter les places près des toilettes c’est à dire tout au fond du bus (pour le 2ème étage), et les places tout au début (pour le 1er étage). Lors de l’achat des tickets, je demande systématiquement de quel côté on aura une meilleure vue.

Quel horaire choisir ? Cela ne dépend que de vous et de votre portefeuille car les bus très tôt le matin coûtent un petit peu moins cher. La conduite de nuit est très safe, la route est en excellent état et les chauffeurs se relaient régulièrement. En plus, ça vous permet d’économiser une nuit d’auberge. Cependant, j’ai trouvé les snacks un peu light et j’ai tendance jeûner malgré moi; JB a du mal à dormir dans le bus, donc nous avons fait 1 fois un bus de nuit, mais à l’avenir nous éviterons car il faut ensuite une journée de récupération.

Où/quand acheter les tickets ? J’ai remarqué que les horaires indiqués en ligne n’étaient pas super fiables (en été, il y avait beaucoup plus de bus ce qu’on pouvait trouver en ligne). Il vaut mieux acheter les tickets directement chez les agences de voyage (elles ne prennent pas de commission) ou au terminal de bus. Nous achetons toujours les tickets la veille. En Décembre, tous les sièges sont full.

Quelle compagnie choisir ? Nous voyageons beaucoup en Patagonie et Taqsa Marga est une compagnie que nous recommandons vivement. C’est une des seules à accepter à faire de très longues distances sans nous obliger à passer une nuit en auberge. Nous avons également pris Via Bariloche. Nous n’avons malheureusement pas eu l’occasion de tester Andesmar qui a une bonne réputation également.

Location de voiture/campervan : Nous avons loué une voiture à Bariloche pour plus ou moins 50€/journée. Les tarifs sont dégressifs en fonction de la durée. Je sais que Wicked (location de campervan) est dispo en Argentine (et au Chili) et si vous les prévenez à l’avance, ils peuvent préparer les papiers pour que vous puissiez traverser la frontière sans souci. Cela dit, je ne recommande pas la location de voiture pour une très longue distance. L’Argentine est immense, et les paysages restent les mêmes pendant 1000km, c’est très ennuyeux et le risque de s’endormir est bien réel. Quand nous prenons le bus, même si nous sommes très motivés pour regarder les paysages, nous finissons toujours pas nous endormir tellement les paysages sont monotones.

Taxi/Remises : Comme partout en Amérique du Sud, il faut se mettre d’accord sur le prix avant de monter dans le taxi. Les remises sont des taxis mais sans compteur et sans numéro.

Transport public : Ne comptez pas là-dessus pour vous déplacer, les horaires sont tout sauf fiables. Je n’ai pas pas testé beaucoup de bus mais en tout cas, ceux de Bariloche demandent une carte (Sube) rechargeable, on ne peut pas payer en cash.

Paiement/Argent

  • L’inflation est énorme en Argentine, les chiffres donnés ici peuvent être amenés à encore augmenter.
  • Un moyen efficace d’économiser de l’argent est de payer les logements en USD (les prix des chambres sont déjà en USD de toute façon). Ainsi, on évite les 19% de TVA, c’est tout à fait légal.
  • La plupart des auberges/hôtels n’acceptent pas du tout les cartes bancaires.
  • Le marché noir n’existe plus pour le change des dollars. Maintenant, il existe des bureaux de change officiels, mais on peut changer ses dollars n’importe où, au restaurant, à l’auberge… tout le monde aime les USD ici.
  • Le retrait d’argent aux distributeurs est un gros pain point. Les distributeurs sont souvent vides. HSBC à Ushuaia et El Calafate laisse retirer 2 fois 2000$AR, avec des frais d’environ 96$AR/retrait. Les autres banques vous laissent retirer entre 1500$AR et 1700$AR, pour les mêmes frais.
  • Cependant, il est possible de payer la plupart des compagnies de bus/agences par carte bancaire (et quelques restaurants moyenne gamme).
  • Si le retrait d’argent est un problème pour vous, vous pouvez vous envoyer de l’argent via Azimo (meilleur taux que Western Union mais n’existe que dans les grandes villes comme Mendoza, Buenos Aires..)
  • Dépensez jusqu’au dernier sou avant de quitter l’Argentine, personne n’en veut à l’étranger, les taux de change seront extrêmement bas pour le peso argentin

Nourriture

J’ai écrit un long article sur ce qu’on peut manger au Chili et en Argentine ici
Il faut profiter un max de la viande argentine, on ne s’en lasse toujours pas. Les proportions sont très généreuses, faites attention à ne pas trop commander.

Le pourboire (propina) de 10% au restaurant est fortement conseillé. Des fois, c’est écrit sur la note, des fois non.

Il y a plein de petits supermarchés, mais on voit surtout Carrefour (oui oui, notre Carrefour), Todo (qui vend de temps en temps de vrais saucissons, les horaires d’ouverture sont meilleurs aussi), La Anónima (large choix et espace boucherie). En cas de doute, tapez « supermercado » sur Google Maps et vous en trouverez plein.

Autres conseils

  • Ici, dans certains endroits, on jette les papiers de toilette dans la poubelle, et non directement dans les toilettes, avisez donc en fonction des toilettes (toilettes publiques => poubelle)
  • Le chauffage et l’eau chaude fonctionnent à merveille en Patagonie, vous ne mourrez pas de froid.
  • Par contre, pour sortir, même en Décembre, il vaut mieux s’équiper en maximum, il y a toujours du vent en Patagonie, c’est pénible. Dans la région des lacs, il peut faire beau la journée et très froid le soir.
  • L’eau du robinet est potable partout en Argentine

Ce qu’on a aimé

  • Le glacier Perito Moreno <3<3<3<3<3<3
  • La nourriture !!!!! <3<3<3
  • La région des lacs
  • La zenitude et la sécurité qui règnent dans cette partie du pays
  • Le chauffage au sol dans les auberges en Patagonie

Ce qu’on a moins aimé

  • Cette impression permanente de manquer de cash
  • Le prix exorbitant des bus (on paie 2 fois plus que les argentins snif)
  • Le trajet de 26h (car 2h de retard) entre El Chalten et Bariloche
  • Le vent ! et cette sensation d’être sale tout le temps à cause de la poussière soulevée par le vent

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

© 2017 Tour Du Monde 5 Continents

Theme by Anders Norén